Passionnés et téméraires, les Harel sont de fervents partisans de l’agriculture biologique. Au domaine de Buis-Rond (le vignoble se transmet à chaque génération depuis 1768…) majoritairement du gamay, un peu de pinot noir et un rare beaujolais blanc pour des vins fins et racés. Leur primeur est à découvrir absolument !

quentin-harel

Olivier Pichon fait ses premiers pas au domaine Mont de Marie avec Thierry Forestier ! 2016 voit la naissance de sa première cuvée : Le Marmot, un 100% cinsaut super glouglou. 2017 sera l’année du défi avec la vinif du grenache, du carignan, du cinsaut ainsi que de la syrah. Bientôt une cuvée de blanc ? Oui !

olivier-pichon-domaine-la-grange-saint-andre

Patrick Meyer cultive 8 hectares de vignes à Nothalten en Alsace en agriculture biologique depuis plus de 30 ans. À la fin des années 90, Patrick et Mireille choisissent de se tourner vers la biodynamie, et d’en finir totalement avec le soufre ajouté pour produire du “vivant” (1% de la production en Alsace est “Nature”…).

julien-meyer

Niché au cœur du vignoble de Muscadet Sèvre et Maine, le domaine des frères Couillaud se situe sur les meilleurs coteaux du village: Le Landreau. Certifiés bio depuis 2015 leurs vins sont sans soufre ajouté, ce qui (très) rare en Muscadet. A venir en 2020, une première cuvée de Pet’ Nat’ qu’on attend avec impatience !

alain-couillaud

Denis et Sébastien sont vignerons indépendants depuis 1982 dans le sud de la France, en Ardèche, sur la ferme et les terres de nos ancêtres. ” S’orienter vers la bio est une volonté d’adopter un comportement responsable. Notre travail est nourri d’observation, de réflexion et de conscience.” Leur pur grenache est une merveille…

denisrobert-sebastienpradal

Laissons parler Thierry… « Ici, le terroir c’est du grès sableux voire argileux avec des marnes spongieuses qui offrent des salins, minéraux et verticaux. Le terroir permet une belle verticalité. Comme mon vin est sans intrants, sans produits chimiques, il montre le véritable terroir. Je préfère un vin vivant qu’un vin nature. »

thierry-forestier

Alain Hasard et sa femme sont installés  à Aluze tout près de Mercurey. Les vignes sont cultivées en biodynamie et certifiées «  Agriculture biologique » depuis 1999. Selon Alain c’est le terroir qui décide, « le vin s’élabore à la vigne » avec un travail soigné du sol, une recherche optimale d’expression de la terre et de la plante.

alain-hasard

“Le domaine étant déjà en bio depuis de nombreuses années, dès 1982, cela convenait parfaitement à la philosophie que je me fais d’élaborer des vins naturels. Dans la région Coteaux du Giennois, Sancerre et Pouilly, seulement une petite douzaine de viticulteurs peuvent prétendre être bio, ce qui est très faible.”

mathieu_coste

A suivre…

A suivre…